#Casting : Présentez vous en quelques mots (poste, société, ancienneté, etc)

Actuellement responsable marketing monde des services vidéo & multimédia de l’AFP. Responsable marketing musique chez SFR avant. Pour ces deux postes, un challenge commun : la recherche de nouveaux services et business modèles dans le numérique pour des secteurs dont les ventes physiques s’écroulent au détriment du virtuel tout gratuit (d’abord la musique, maintenant l’info). Qui sait « what’s next » sur ma route, peut-être l’édition ? (cf. #storytelling).

#Wakeup : Quel est le premier site sur lequel vous vous connectez le matin ?

Avant je faisais la tournée des sites d’info (Le Monde, Libé, Rue89, Slate, Owni & co.), mais depuis quelques mois, Twitter me suffit amplement pour occuper ma soif d’info en début de matinée… sachant que mon premier réflexe #wakeup est finalement mon radio-réveil programmé sur « France Info »… un petit #FMguiltypleasure, pas web du tout !

Puis après, je passe la journée à l’AFP, donc généralement au courant en temps réel des grandes infos, même si Twitter devient un sérieux complément, voire parfois concurrent.

#Success : Quels sont les projets dont vous êtes le plus fier ?

D’avoir contribué à l’aventure du lancement de SFR Music et ses « full tracks » (1er opérateur mobile en Europe à lancer ce service) et celle de SFR Live Concerts (dont je continue de suivre l’expansion en tant que désormais spectatrice externe admirative) et enfin du développement de la vidéo à l’AFP (première agence d’info mondiale à passer 100% en HD).

#Dreamteam : Quelles personnalités vous inspirent le + ?

Martin Parr : pour son regard impertinent et multicolore sur les très riches & les très pauvres.

Richard Branson : pour son éclectisme : passer du coca à la téléphonie mobile à Virgin Galactic et à des records du monde dans le sport extrême, c’est la preuve que l’on peut avoir plusieurs vies dans une vie.

Marissa Mayer : parce que c’est la seule femme qui me vient à l’esprit spontanément qui sort du lot des entrepreneurs à succès web, sinon les success stories du net restent peuplées d’hommes (avec un petit « h » ;-) ).

#Concept : Une idée / un concept que vous aimez en ce moment ?

Dans une époque « en crise » et où le mouvement de décroissance gagne du terrain, je pense qu’il y aurait une place à prendre pour un site web/mobile/iPad, mais surtout pour une chaine de magasins réels (le bon vieux brick & mortar, quoi !) qui propose la réparation d’absolument tout (!), et ceci à prix défiants toute concurrence.

N’avez-vous pas chez vous des fringues, chaussures, bijoux, objets de déco, appareils domestiques, etc. desquels on ne veut pas se séparer et qui végètent donc en attendant d’être remis un jour en état (et finalement en général jamais) ?

Si l’on pouvait expédier ou apporter tout d’un coup à un seul endroit qui s’occupe de remettre ces objets en état de marche et vous les ramène chez vous tout beau, tout neuf, ce serait quand-même du grand confort. Pas très high tech comme idée, mais à mon avis un service utile.

#Storytelling : Dans l’idéal, quelles seraient les prochaines étapes de votre carrière/vie ?

Relever des nouveaux défis dans des secteurs où tout ou en tout cas beaucoup reste encore à inventer côté marketing : l’édition numérique, les énergies renouvelables, le commerce équitable, l’urbanisme dans les mégalopoles,….

#Iwishididit : Quel site, application ou produit auriez vous voulu créer ?

Sans surprise probablement : Spotify. De la musique illimitée, intégrant parfaitement du social sharing, et surtout qui se connecte en instantané. On streame en ayant l’impression d’être offline. Incroyable par rapport aux premiers sites de musique en streaming (je ne citerais pas de noms, mais les premiers services de streaming musique testés à l’époque chez SFR n’étaient pas joli-joli : 30 sec. pour se connecter, 25 clics pour paramétrer ses préférences, etc.

Et aussi le partenariat GettyImages & Flickr. Vraiment puissant. J’ai mis quelques photos en ligne il y a un an, puis Getty/Flickr les ont vendues à des agences de pub au Canada, Time Kids aux US et des dizaines d’autres agences de com et sites web depuis. Tout cela sans rien faire de mon côté, et en me reversant automatiquement du revenue share consistant sur mon compte Paypal. En revanche, ces contenus UGC sont probablement une vraie menace pour les « pros » à moyen/ long terme, à moins de réinventer leur métier autrement.

#Reset : Quel métier hors web/digital auriez vous pu faire ?

Faire de la photo, un de mes passe-temps préférés. Mais il faut être réaliste, pour vivre de cela, il aurait fallu passer par la case mariages & illustrations corporate. Alors non merci ! Sinon aussi me lancer dans des projets de commerce éthique & trendy à la fois… mais là, il est encore temps d’y penser.

#Guiltypleasure : Quel site web, jeu ou appli nul, décalé, consultez vous en secret ?

Plus web -2.0 tu meurs : je suis devenue assez accro au dictionnaire de synonymes du Laboratoire Crisco de l’Université de Caen (http://www.crisco.unicaen.fr/cgi-bin/cherches.cgi). Pourquoi ? Parce qu’il est super bien référencé sur Google et les résultats efficaces, alors tant pis pour le graphisme web totalement has been …

Et dans le genre #Guiltyculinarypleasure, grand fan de www.marmiton.org.

#FF : 3 personnes à recommander pour le Who’s Web ?

- Helene Fromen – Executive Director Mediapart

- Eric Scherer : Director of Future Media at France Télévisions

- Marco Rigon – Directeur Associé Phonevalley

#Bonus

Tagged with →  


Publié le