#SerialEntrepreneur

Jonathan Benassaya (sur Twitter@john_benassaya), à seulement 32 ans, a déjà participé à plusieurs des grandes révolutions du digital de ces 10 dernières années : la pub et les jeux vidéo avec la régie Connect’In Advertising (en 2005), le streaming et la musique en ligne avec Deezer (en 2007) et la vidéo avec l’émergence des nouvelles interfaces connectées (tablette, TV connectée) avec Plizy  en 2011.

Après une enfance passée en Guadeloupe (il rentre en France à 15 ans) et des études à Aix puis à Paris, il est diplômé l’Ecole nationale supérieure d’arts et métiers (ENSAM) puis obtient un MBA à l’ESSEC. Il lance sa première entreprise à 20 ans, en parallèle de ses études : une activité de soutien scolaire. Il ne cessera d’entreprendre par la suite, ne faisant qu’une seule et courte exception, durant 9 mois en 2005 à Londres au sein d’une banque d’affaires (Calyon).

En 2005, il pressent un business autour de l’insertion de format publicitaire dans les jeux vidéos (connecté et en temps réel) et crée la régie Connect’in Advertasing. C’est un marché en croissance et la concurrence se développe rapidement outre atlantique. Le rachat par Microsoft d’un de ses concurrents le pousse à se tourner vers de nouveaux marchés. Il part s’installer en Chine (car la xBox domine le marché des consoles connectées en Europe). Comme il le dit : « il faut aller là où est le business». Il revendra à ses partenaires l’activité moins d’un an après son arrivé et rentrera en France. Faire du business en Chine reste assez compliqué !

#Deezer

De retour en France, il se lance dès 2007 dans le streaming avec Daniel Marhely qu’il avait rencontré à l’époque de  Connect’in à l’incubateur Paris innovation. Daniel Marhely avait précédemment créé Blogmusik. Le site qui a fermé (jugé illégal) réouvre après les négociations avec la SACEM et est rebaptisé le 24 aout : Deezer.

Pour Jonathan, « l’opportunité de la création d’une entreprise naît de la distorsion entre une demande et une offre». Il a toujours préféré écouter les consommateurs plutôt que les études de marché. Et il n’y avait pas d’alternative au piratage pour écouter en streaming sa musique de manière simple et légale. Les majors tardent à répondre  à ce besoin qui remet en cause toute leur industrie : c’est le début de l’aventure Deezer.

Début 2008, Deezer lève 5 millions d’euros auprès des frères Rosenblum (fondateurs de Pixmania) pour financer le développement de la plateforme et les droits musicaux puis encore 6,5 millions en 2009 (AGF et CIC) pour se renforcer en France (lancement des offres premium) et commencer son développement à l’international. Jonathan Benassaya quittera en 2010 la société n’étant plus en accord avec la stratégie (il reste néanmoins actionnaire). Il passe les rênes à Axel Dauchez, nouveau directeur général de Deezer.

#Plizy

Après son départ de Deezer, il créé la Milestone Factory, un fond d’investissement et un incubateur de projets (200 m2 carrés situés près des Champs Elysées). Mais son rôle de mentor et d’investisseur ne comble pas totalement son penchant d’entrepreneur (il a également investit dans d’autres Startups comme Dealissime, racheté par Living Social et Restopolitan).

Jonathan Benassaya lance donc une nouvelle startup : Plizy. Après la musique en ligne, il s’attaque cette fois à la consommation de la vidéo sur les tablettes et la TV connectée. Il part pour cela s’installer à New York. L’histoire raconte qu’il en a eu l’idée un soir, sur son canapé, n’arrivant pas à trouver simplement de vidéos à regarder. Un paradoxe tant l’offre de vidéos sur le web est aujourd’hui immense (live, VOD, replay, vidéos, UGC, etc) et pourtant il n’est pas toujours simple de s’y retrouver.

Plizy est la contraction de «Pleasure» et «Lazy», ce qui résume assez bien la promesse de la startup : «si Flipboard a adapté la lecture magazine à l’écran d’une tablette, Plizy veut recréer l’environnement de la TV». C’est un agrégateur intelligent (YouTube, Vimeo, Dailymotion, chaines TV, etc) qui promet de vous faire découvrir les contenus qui vous correspondent (via son moteur de recommandation).

MAJ : Plizy lance en novembre 2012 une V2, disponible sur tablette et sur le web.

Tagged with →  


Publié le